Renseignements généraux

En vertu des conventions ratifiées par Haïti en matière de Blanchiment et sur la base des recommandations du Groupe d'Action Financière ( GAFI ), il est fait obligation à tous les assujettis, personnes physiques et morales, y compris leurs employés, d'identifier leurs clients potentiels et de communiquer ou transmettre à l'UCREF par voie de communication électronique, par télécopie, ou à défaut, par tout moyen écrit les déclarations douteuses qu'elles peuvent recevoir dans le cadre de leur fonction.

Les institutions financières et intermédiaires financiers sont notamment :

Les banques, les coopératives d’épargne et de crédit, les caisses populaires, les entreprises de micro crédit, les sociétés de prêt hypothécaire ;
Les compagnies et les représentants des assurances;
Les courtiers en valeurs mobilières, les gestionnaires de portefeuille et les conseillers en placement;
Les agents de change;
Les maisons de transfert;
Les comptables et les cabinets d’experts comptables (lorsqu’ils réalisent dans le cadre de leur profession certaines activités pour le compte de leurs clients);
Les courtiers et les agents immobiliers (lorsqu’ils réalisent certaines activités pour le compte de leurs clients);
La Loterie Nationale d’Haïti et les casinos;
Les notaires et les avocats dans le cadre de leur profession (lorsqu’ils réalisent certaines activités pour le compte de leurs clients).